Vendre à soi-même : grâce à la SCI c’est possible !

Besoin de liquidité pour faire face à vos dettes ou à vos difficultés financières ? Il est actuellement possible de vendre à soi-même son immobilier grâce une constitution de SCI. C’est une astuce efficace présentant plusieurs avantages. Il suffit de suivre les normes et de se renseigner avant de procéder à la vente immobilière avec une SCI.

Les avantages de la vente à soi-même via SCI

La vente à soi-même avec la société civile immobilière présente de nombreux avantages. Pourtant, il est nécessaire de créer une SCI dont le propriétaire est associé. Dans ce cas, la SCI achète l’immobilier qui sera loué. C’est ce que l’on appelle vente à soi-même.  En cas de problèmes financiers, la vente immobilière avec une SCI est un moyen permettant de collecter des fonds. Le prix de vente vous est utile pour vos besoins en trésorerie. En même temps, la SCI va recourir à une aide financière grâce à un crédit bancaire permettant d’acheter l’immobilier. En effet, la somme due sur la vente immobilière avec une SCI n’est pas imposable dans le patrimoine du propriétaire. De plus, la SCI rembourse le prêt grâce aux loyers de l’immobilier.

La vente à soi-même avec une SCI est-elle légale ?

La vente à soi-même via SCI est possible si vous voulez répartir le paiement des taxes sur les revenus fonciers. En effet, votre immobilier appartient à la SCI et c’est elle qui se charge des différents frais y afférent. La vente immobilière avec une SCI est donc autorisée si sa création n’a pas pour objectif d’être exonérée des impôts. Il faut que la SCI reste un outil de gestion, c’est-à-dire un moyen de partage d’un bien. Dans ce cas, il est indispensable que le vendeur, que l’associé principal, possède au maximum la moitié des parts pour que la vente soit réelle et qu’il n’y aura pas de problème avec les services fiscaux. Pour être légale, la société civile immobilière doit avoir au minimum deux associés. Toutefois, le vendeur doit être un associé minoritaire.

Quels conseils avant de vendre à soi-même ?

Même si la vente à soi-même est avantageux et est la meilleure solution face aux difficultés financières, il est nécessaire de bien la préparer. En effet, il est conseillé de faire une simulation en évaluant les différents frais de transaction avant de passer à une vente immobilière avec une SCI. Il faut bien étudier et vérifier si la location est vraiment rentable. N’oubliez pas de veiller à ce que les services de l’impôt n’aient pas de soupçon car l’opération ne doit pas être un moyen d’échapper aux charges fiscaux.

Ce qu’il faut savoir avant de vendre son bien immobilier
Diagnostics immobiliers : avez-vous les 10 bonnes réponses ?