Le diagnostiqueur immobilier : son rôle

Un diagnostic immobilier est une étape impérative dans le cadre d’une transaction immobilière, notamment lors d’une mise en vente ou d’une mise en location d’un bien immobilier. Il est surtout nécessaire en vue de réaliser des travaux de rénovation. Cette analyse est également exigée par la réglementation. Seul un diagnostiqueur immobilier est en mesure de le réaliser.

En quoi consiste le métier d’un diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier est un professionnel du domaine de l’immobilier qui réalise un état des lieux du bâtiment en vue d’établir un Dossier de diagnostics techniques ou DDT. Il a pour mission principale de vérifier si les structures ou les installations du bâtiment sont conformes aux règlementations en vigueur en matière sanitaire, sécuritaire et environnementale. Ce professionnel peut également être sollicité pour évaluer les risques qui sont liés à l’amiante ou au plomb.

Les missions attribuées à un diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier joue le rôle de technicien généraliste en pathologie du bâtiment. Son domaine d’intervention est large. Il peut être un logement, un terrain nu, un bâtiment public, un local professionnel ou un local commercial. Après avoir effectué un recensement et une analyse des documents techniques qui se rapportent au bâtiment, ce professionnel se déplace sur les lieux pour inspecter minutieusement les différents éléments du bâtiment. Le but est de rechercher des éventuels éléments dangereux comme l’amiante ou le plomb. Ces contrôles sont réalisés, soient par des examens visuels, soient à l’aide d’un appareil comme un analyseur à fluorescence X pour le plomb ou un télémètre laser. Ensuite, ce spécialiste rédige un rapport de diagnostic technique avec un logiciel spécialisé à cet effet. Ce rapport permet de regrouper en détail tous les éléments diagnostiqués ainsi que les recommandations qui en découlent.

Quelles sont les compétences requises pour assurer ces rôles ?

Un diagnostiqueur immobilier doit avoir suivi une formation professionnelle pour l’exercice de cette profession. Le cursus lui permettra de recevoir au moins six certifications, délivrées par des organismes accrédités, pour maîtriser théoriquement et pratiquement la notion des diagnostics. Ce parcours lui permettra aussi d’acquérir des connaissances sur les techniques d’analyse, le prélèvement et le mesurage. Pour exercer ce métier, ce professionnel doit être capable de maîtriser les normes de construction, les spécificités des matériaux et les éventuels problèmes liés au bâtiment. En plus de tous cela, il doit avoir un certain sens de l’observation et de la rigueur. Ce métier nécessite également de l’autonomie, de l’intégrité, mais surtout un bon sens relationnel.

Pourquoi est-il préférable de faire appel à deux agents immobiliers ?
Qu’est ce qu’un chasseur de maisons ou d’appartements ?